Cabinet d'Expertise comptable
Yvan Yadan Expert comptable
38 Avenue de Wagram
75008 Paris
Ile de France Tel: 01.75.44.49.08

Commissaire aux comptes et expert comptable, une complémentarité

Commissaire aux comptes et expert comptable, une complémentarité

Le commissaire aux comptes (CAC) est chargé d’une mission distincte qui est aussi complémentaire à celle de l’expert comptable car il certifie les comptes de cette même société. La complémentarité entre les deux professions

Il faut savoir que si l’expert comptable dispense des conseils juridiques, fiscaux, sociaux et en gestion, sa mission essentielle est d’arrêter les comptes d’une entreprise cliente.

Un expert comptable et un CAC exercent des professions complémentaires pour les entreprises car ils sont deux soutiens fondamentaux pour les dirigeants de sociétés du fait qu’ils optimisent la gestion de ces entreprises.

L’expert comptable est le conseiller et le commissaire aux comptes est le personnage clé en matière de sécurité comptable. Chacun apporte un complément indispensable à l’entreprise.

Pour l’expert comptable, l’apport est :

– La connaissance de l’entreprise et son activité – Le contrôle de ses comptes – La prévention des erreurs et éventuelles fraudes (à noter que l’implication est la même que le commissaire aux comptes pour lutter contre le blanchiment d’argent comme dans les procédures TRACFIN).

Ainsi, l’expert comptable est un professionnel apportant un concours éclairé pour la prévention et la régularité comptable.

Le commissaire aux comptes assurera la sincérité et la régularité des documents publiés.

Une société faisant appel à un commissaire aux comptes, doit-elle faire appel à un expert-comptable ?

Si une société fait appel aux services d’un commissaire aux comptes, elle doit aussi faire appel à un expert comptable. Par contre, cette même société, de par la loi française, n’a pas le droit d’utiliser un expert comptable qui est aussi CAC car en droit français, nul n’est juge et partie. Il doit donc y avoir dans ce cas deux missions différentes.

De plus, quand l’expert comptable sera intervenu pour la clôture des comptes de la société, l’intervention pratiquée par le commissaire aux comptes sera bien meilleure.

Ainsi, si un expert comptable n’est pas déjà en place dans une entreprise, un commissaire aux comptes a tout intérêt à promouvoir l’intervention de ce dernier auprès du dirigeant de l’entreprise. Ce qui est obligatoire ou non Il n’est donc pas obligatoire de faire appel à un expert-comptable pour une entreprise car la loi ne l’oblige pas.

Un entrepreneur peut tenir lui-même sa comptabilité et s’occuper aussi de ses déclarations fiscales. La charge de travail est énorme et fait perdre du temps. Il faut avoir des connaissances solides car il faut aussi gérer les feuilles de paie et les procès-verbaux des assemblées générales, etc.

Si un entrepreneur se dispense de faire appel à un expert comptable, il s’expose souvent à de gros problèmes par manque de connaissance. L’expert comptable est un professionnel garantissant l’exactitude des documents financiers d’une entreprise.

Il est obligatoire de nommer un commissaire aux comptes si le chiffre d’affaires d’une entreprise dépasse un certain seuil, un nombre de salariés ou un total du bilan défini. En général il faut que deux de ces trois critères soient validés pour que le commissaire aux compte soit missionné.

Afin de bénéficier d’un conseil personnalisé contactez le cabinet Fiduciaire Yadan, expert comptable à Paris 75008.