Cabinet d'Expertise comptable
Yvan Yadan Expert comptable
38 Avenue de Wagram
75008 Paris
Ile de France Tel: 01.75.44.49.08

rapprochement bancaire

Trésorerie à jour avec rapprochement bancaire

La comptabilité d’une entreprise doit être régulièrement tenue à jour pour que sa trésorerie soit saine. Ainsi, la bonne technique à employer est le rapprochement bancaire. Les écritures sont fiables et correspondent à la réalité de l’activité professionnelle. Même si cette procédure peut être contraignante, elle n’en est pas moins utile et indispensable.

Définition du rapprochement bancaire

Le rapprochement bancaire est l’opération permettant de rapprocher les relevés bancaires d’une entreprise avec son compte 512. Ce procédé permet de se rendre immédiatement compte d’une éventuelle anomalie sur les décaissements ou les encaissements. Le rapprochement bancaire permet ainsi d’appréhender la trésorerie de l’entreprise. Une fois l’opération réalisée, les omissions ou erreurs éventuelles peuvent immédiatement être corrigées. Il est alors possible de relancer des clients pour des factures impayées, par exemple.

Pour qui et pourquoi un rapprochement bancaire ?

Mettre en place un rapprochement bancaire permet à l’expert-comptable de l’entreprise, de contrôler facilement les chiffres annoncés dans l’entreprise et les chiffres retrouvés sur le relevé bancaire. Le professionnel du chiffre connaît alors la situation réelle de la trésorerie. Il faut savoir qu’entre les dates d’inscription des décaissements et des encaissements, il existe des décalages sur les relevés bancaires. Ces dates sont différentes de celles des décaissements et des encaissements qui sont comptabilisés. Ainsi, un rapprochement bancaire entre les deux, évite de commettre certaines erreurs, ou omissions et de les rectifier rapidement. Un chef d’entreprise peut alors constater des impayés et même des vols ou encore des erreurs de saisie ou des oublis d’enregistrement comptable de frais bancaires, etc.

Opérations courantes du rapprochement

Parmi les opérations les plus courantes d’un rapprochement  mis en place, il existe :

  • Le suivi de la trésorerie
  • La connaissance des montants prélevés
  • La connaissance des montants décaissés et encaissés
  • La connaissance des paiements en attente
  • Les soldes des comptes fournisseurs et clients

Cette technique met aussi en évidence les oublis et erreurs tout en permettant de pouvoir analyser les écarts trouvés entre la trésorerie et la comptabilité.

Repérer les décalages entre le crédit et le débit

Pour repérer les décalages entre le débit et le crédit d’une trésorerie d’entreprise, le meilleur moyen reste le rapprochement bancaire. Il est ainsi possible de retrouver :

  • Les virements et chèques pris en comptabilité dès leur remise sachant que le montant crédité par la banque est décalé par la date de valeur
  • Les virements externes entre la comptabilité et la trésorerie avec décalage de date par la banque du destinataire
  • Les chèques émis comptabilisés et ceux remis en banque du destinataire dont le montant connaît aussi un décalage de date

Ainsi, grâce au rapprochement bancaire, l’état de la trésorerie est connu à l’instant T. le rapprochement bancaire est différent du lettrage. En effet, le lettrage permet uniquement de rapprocher les crédits et les débits des factures fournisseurs et clients ainsi que les paiements y afférant.

Comment est établi un rapprochement  ?

Il faut réunir :

  • Les extraits de comptes 512
  • Les extraits de compte bancaire
  • Les derniers rapprochements bancaires
  • Les remises en espèces
  • Les souches des chéquiers
  • Les remises de chèques

Il suffit ensuite de pointer les comptes et vérifier les concordances entre le relevé bancaire et le compte 512. Pour aller plus vite, il existe aussi de logiciels de rapprochement bancaire très efficaces.

 

Afin de bénéficier d’un conseil personnalisé contactez le cabinet Fiduciaire Yadan, expert-comptable à Paris

 

Appelez-nous